Le Blues du Berry

2016
FredOberT
Producer: Autoproduit
Number of discs: 1
Chronique du « Blues du Berry »,  parue dans la revue HEXAGONE.

Après un galop d’essai en 2013 avec l’EP « sur les bords de l’Arnon », Fred DAUBERT devient trio sous le blase de FredOberT.
Contraction du nom pour un éclatement de l’effectif : le Fred tout seul s’offre ainsi les services de Benoît Caillault à la contrebasse et aux percussions, puis de Joël Valade à la guitare. C’est à trois qu’ils s’y sont mis, pour sortir en début d’année, un premier album plutôt swing et réjouissant : le blues du Berry.

Lecteur attentif que tu es, tu auras compris au titre de l’album, que la formation nous vient du centre de la France. Et ce Berry-ci mis à l’honneur, est présent dans bien des titres de cet opus écrit par Fred Daubert.

Certainement amateur éclairé de Renaud, Sarclo et tonton Georges, on retrouve dans l’écriture du Berrichon des façons que n’auraient pas désapprouvées ses aînés. Il fait preuve d’irrévérence, d’humour, de tendresse, pour habiller toute une galerie de personnages aussi rustiques qu’attachants. De « Rosita », la princesse aux pieds nus, jusqu’à « Valentin(e ») dont on attend l’arrivée imminente, en passant par « la grange à Mimile », c’est autant de tranches de vie qui trouvent un écho en chacun de nous.

Si le titre éponyme de l’album est une manière d’hymne à la ruralité heureuse et revendiquée, celui-ci se clôt sur une note plus mélancolique : un hommage touchant rendu à Marcel Bascoulard – dessinateur poète et clochard céleste de la cité berruyère, mort assassiné en 1978. Cela ne doit pas pour autant nous empêcher de passer les vacances chez Mémé.


Les textes de ces chansons sont ici :
  1. Rosita
  2. La fille du métro voltaire
  3. La grange à Mimile
  4. La véritable histoire de Noé
  5. Valentin
  6. La complainte du facteur
  7. Le cabaret
  8. Les vacances chez mémé
  9. Habemus papam
  10. Le blues du Berry
  11. Marcel B

 

YAC PROD 2020